Qi Gong

La pratique quotidienne des Qi Gong ou l’entretien du corps et de l’esprit

Apprentissage des exercices qui vitalisent chaque organe en fonction des saisons, évitent les blocages et maintiennent l’énergie en circulation dans le corps.

Cinq techniques au service de la pratique de chaque jour         

Les 7 Qi Gong de la longévité

du Professeur LEUNG Kokyuen :


7 mouvements pour s’enraciner, se renforcer musculairement, assouplir ses articulations, pour apprendre à respirer en respectant son propre rythme en relation avec celui des saisons.


La bioénergétique taoïste de Juan Li (Mantak Chia) :

à chaque organe correspond une couleur, un son, une émotion. 5 organes et viscères couplés, 5 sons de la guérison.


La danse du dragon et du chaudron de la transformation :

un système de régulation qui, pratiqué 5 à 20 à mn par jour, permet d’aider à la digestion des événements de la vie tels des aliments transformés par le système digestif. On dit du ventre qu’il est le cerveau du corps.


Zhi Nei Qi Gong

de Pang he Ming de la sagesse du cœur

deux méthodes pour développer concentration et créativité, éliminer les toxines, faciliter la circulation de l’énergie, augmenter les capacités de résistance à l’effort, développer les capacités de perception.


Nei Yang Gong

Le Nei Yang Gong est une méthode complète qui comporte plusieurs niveaux. Elle a été élaborée en Chine dans les années 1950 par le professeur LIU Gui Zhen, fondateur du premier centre de Qi Gong médical dépendant du ministère de la Santé à Beidaihe en Chine. 

C’est le professeur LIU Gui Zhen qui a utilisé pour la première fois le terme de « Qi Gong » pour regrouper les différentes méthodes de travail énergétique, très variées, portant chacune un nom traditionnel. C’est lui qui a répandu en Chine le Qi Gong de Santé et formé les premiers praticiens de Qi Gong médical avec le ministère chinois de la Santé. 

Dans les années 1970-1980, la fille du professeur LIU Gui Zhen, madame LIU Ya Fei, a repris les travaux de son père et a complété l’enseignement du Nei Yang Gong en y ajoutant une deuxième méthode, tout en continuant les recherches en Qi Gong médical au centre de Beidaihe.

Le Nei Yang Gong comprend deux méthodes dynamiques. Chacune comporte douze mouvements et constitue le premier niveau du travail énergétique, accessible à tous, débutants ou pratiquants réguliers. 

Les méthodes dynamiques sont un excellent travail énergétique. Assez intenses sur le plan physique, elles sont également utilisées dans le travail interne de l’énergie. Le Nei Yang Gong convient parfaitement à ceux qui veulent entretenir leur corps, leur santé et renforcer leur énergie. 

188189190

Mawangdhui Daoyin Shu

En 1973, sur le site de Mawangdhui, près de Changsha en Chine, une boîte rectangulaire en bois contenant de nombreux documents médicaux a été découverte dans un tombeau datant de l’époque des Han (206 av J.C – 220 ap.J.C)

L’association Chinoise de Qi Gong de la Santé a demandé à l’université de Shanghai de recréer ce qi gong très ancien.

Ce Qi Gong a pour but d'harmoniser la forme et le corps dans une succession de mouvements d'ouverture et de fermeture, ascendants et descendants, d'étirement et de relâchement. Durant l'exercice on fait circuler l'énergie à travers les méridiens ce qui a pour effet de réguler le qi et le sang, d’équilibrer le Ying et le Yang et de renforcer le corps tout en nourrissant le sang.

Par des  mouvements lents, fluides et doux cet exercice est facile et varié et permet de pratiquer des étirements et des rotations bénéfiques pour le corps. Ce daoyin est très populaire car il est très complet et convient à un grand nombre de personnes .

Ceux qui le pratiquent longuement constatent un effet bénéfique sur leur moral et leur état émotionnel. En outre il a pour effet d’affiner la silhouette, de bruler les graisses et d’améliorer la condition physique générale.

Ce qi gong est très beau, très gracieux et s’apprend rapidement.

191